Autres paysActualités

Togo – Grande représentation féminine à la formation sur les techniques de sensibilisation des communautés.

Connaître les bons gestes sont une chose, faire qu’ils deviennent un réflexe en sont une autre et nécessitent un accompagnement de proximité important. C’est dans cette optique que du 26 au 28 février à Danyi-Apéyéme au Togo, Eau Vive Internationale, a formé des femmes et des représentants de comités locaux pour qu’ils deviennent de véritables relais d’information auprès des communautés.

Togo – Grande représentation féminine à la formation sur les techniques de sensibilisation des communautés.
Togo – Grande représentation féminine à la formation sur les techniques de sensibilisation des communautés.
Togo – Grande représentation féminine à la formation sur les techniques de sensibilisation des communautés.
Togo – Grande représentation féminine à la formation sur les techniques de sensibilisation des communautés.
Togo – Grande représentation féminine à la formation sur les techniques de sensibilisation des communautés.
Togo – Grande représentation féminine à la formation sur les techniques de sensibilisation des communautés.

Afin de lutter contre la dégradation des ressources naturelles par les actions anthropiques, 25 personnes dont une quinzaine de femmes ont suivi une formation de 3 jours sur la façon de transmettre les bonnes pratiques en termes d’hygiène, d’assainissement et de protection de l’environnement.

 

En atelier, après avoir défini les qualités requises pour être un bon animateur, ils ont appris des techniques de mobilisation communautaire, d’animation, et de sensibilisation pour le changement de comportement en s’appuyant sur les outils PHAST.

 

Concernant le module de sensibilisation par les outils PHAST, l’accent a été mis sur les différentes étapes de cette approche et la manipulation des visuels. Par des exercices pratiques les participants ont été mis en situation réelle d’animation de séances de sensibilisation. Concernant la protection de l’environnement, le formateur a apporté de nombreuses informations sur les causes et les conséquences de la dégradation des végétations et des sols ce qui a permis d’apprendre, plus facilement et en toute connaissance de cause, les bonnes pratiques de cultures afin de pallier ces dégradations.

 

A l’issue de cette formation, les participants ont renforcé leurs connaissances. Ils seront dotés de la mallette PHAST et, avec l’appui de l’équipe d’Eau Vive Internationale au Togo, ils seront amenés à informer et éduquer les populations sur les bonnes pratiques afin qu’elles les adoptent définitivement et améliorent ainsi leurs conditions de vie.

 

Plus d’information sur les formations d’Eau Vive Internationale au Togo :

Flamay AHIAFOR – flamay.ahiafor@eau-vive.org

 

 

A savoir :

Cette formation s’est déroulée dans le cadre du projet d’appui aux jeunes pour la protection de l’environnement, de l’eau et des sols (PAJPEES). Ce projet  fait partie de l’initiative #TonFuturTonClimat mise en œuvre au Bénin, au Burkina-Faso et au Togo avec l’appui financier du gouvernement du Québec et l’appui technique d’eau Vive Internationale au Togo, du GWP-AO et du Secrétariat International de l’Eau (SIE).

C

À lire aussi
Nous soutenir
Boutique