Burkina FasoActualités

8ème Forum Mondial de l’Eau : la jeunesse africaine se prépare

En préparation du 8ème Forum Mondial de l’Eau, le Secrétariat International de l’Eau en collaboration avec Eau Vive Internationale organisait du 30 novembre au 04 décembre 2017, à Ouagadougou une rencontre régionale pour mobiliser les jeunes d’Afrique francophone impliqués dans le secteur de l’eau.

 

8ème Forum Mondial de l’Eau : la jeunesse africaine se prépare
Serge Traoré, directeur des rssources en eau - Ministère de l'eau et d el'assanissement
Serge Traoré, directeur des rssources en eau - Ministère de l'eau et d el'assanissement
Une assemblée attentive
Une assemblée attentive
Rolande Araria, jeune engagée pour l'eau du Togo
Rolande Araria, jeune engagée pour l'eau du Togo
Présentation de la GIRE par Hélène Dentel de l'Office International de l'Eau
Présentation de la GIRE par Hélène Dentel de l'Office International de l'Eau
Présentation des ODD par Assane Saïdou - Eau Vive, chargé de projet au Burkina Faso
Présentation des ODD par Assane Saïdou - Eau Vive, chargé de projet au Burkina Faso
Le jury WaterGeneration 2017
Le jury WaterGeneration 2017
Les jeunes présentent au jury leur projet
Les jeunes présentent au jury leur projet "Ecoles saines et prores" - Guinée Conakry
1er prix WaterGeneration 2017 : Le bénin
1er prix WaterGeneration 2017 : Le bénin
2ème prix WaterGeneration 2017 : Le Burkina Faso
2ème prix WaterGeneration 2017 : Le Burkina Faso
3ème prix WaterGeneration 2017 : La Guinée Conakry
3ème prix WaterGeneration 2017 : La Guinée Conakry
Intervention des jeunes à la céromonie de clôture
Intervention des jeunes à la céromonie de clôture

Placée sous le thème « Idées novatrices pour un meilleur partage des ressources », ce temps fort a permis à la trentaine de jeunes participants de développer une « Vision sur l’eau » et de s’approprier le thème du 8e Forum Mondial de l’Eau, « Sharing Water » qui se tiendra à Brasilia en mars 2018

Cette rencontre régionale a rassemblé 28 jeunes de moins de 30 ans, venus de 8 pays d’Afrique. Durant trois jours, pour une bonne compréhension des défis à relever, de nombreuses présentations se sont succédées notamment sur les Objectifs de Développement Durable (ODD), la Gestion Intégrée des Ressources en Eau (GIRE), ou encore de solutions novatrices en matière de gestion de l’eau et de l’assainissement. Au cours d’ateliers ces jeunes ont élaboré des projets pour participer à la mise en œuvre de l’Agenda 2030 de développement durable et se sont rendus sur le barrage de Ziga pour parler avec les populations locales concernées par cette infrastructure et les changements qu’elle engendre.

 

Prix #WaterGeneration 2017

Le samedi 2 décembre, dans le cadre de l’atelier, « 5 minutes pour convaincre » les jeunes ont présenté 13 projets, illustration concrète de leur engagement, devant Hilaire DONGOBADA – chargé des opérations à IRC, Sarah DOUSSE-  directrice exécutive du SIE, Flamay AHIAFOR –  représentant du PMJE, Zakari BOURAIMA – Directeur Pays Eau Vive au Burkina Faso, et Hélène DENTEL, Coordinatrice à l’OIEau.

Ce jury d’experts a primé 3 de ces projets selon des critères de pertinence, de durabilité et de faisabilité :

  •  « Mon école n’est pas une poubelle » (Bénin) : projet d’assainissement pour une maîtrise des techniques de tri et valorisation des déchets en compost et la création d’un centre de compostage dans 2 grands collèges.
  • « WaterStar » (Burkina Faso) : un concours artistique et culturel sur l’eau et l’environnement pour améliorer la connaissance de la jeunesse et susciter leur implication dans le domaine.
  • « Ecoles saines et propres » (Guinée Conakry) : améliorer les bonnes pratiques d’hygiène et d’assainissement dans 03 écoles.

 

Des recommandations que la jeunesse africaine portera au 8e Forum Mondial de l’Eau : 

A l’issue de la rencontre, les jeunes ont présenté, devant le représentant du Ministre de l’Eau et de l’Assainissement du Burkina Faso, parrain de la rencontre, les recommandations qu’ils porteront au nom de la jeunesse africaine lors du 8e FME :

  • La prise en compte de la Gestion Intégrée des ressources en Eau dans les projets sur le secteur de l’eau.
  • La vulgarisation des techniques d’adaptation aux effets des changements climatiques.
  • Le renforcement des capacités des jeunes et des communautés sur le changement climatique.
  • La mise en œuvre d’un cadre juridique sur la gestion transfrontalière de l’eau pour chaque bassin.

Enfin, chaque jeune s’est engagé à mettre à profit les acquis de cette rencontre dans leur pays respectif, afin d’influencer les décideurs et mener des actions concrètes pour faire progresser l’accès de tous à l’eau potable et aux infrastructures d’assainissement.

 

Échos

Zakari Bouraima – Directeur Pays Eau Vive au Burkina Faso

 «…cette rencontre était une occasion de donner des rudiments aux jeunes sur les problématiques liées à l’accès à l’eau potable et à l’assainissement, sur les ODD ou encore les changements climatiques…».

 

Sarah DOUSSE -  Directrice exécutive du Secrétariat International de l’Eau

«… La jeunesse étant une force de changement dans le secteur de l’eau, de l’assainissement, de l’environnement il est capital que les États africains la prennent davantage en compte… »

 

LA PRESSE EN PARLE :

 

 

 

À lire aussi
Nous soutenir
Boutique