InternationaleActualités

Burkina Faso : 3 projets en faveur de l’eau et de l’assainissement dans 4 régions burkinabè

Le 19 mars 2019 à Komsilga, l’Union européenne, le ministère de l’Eau et de l’assainissement burkinabè, les consortium d’ONG lançaient officiellement les subventions pour le développement de l’assainissement en milieu rural et la promotion de l’approche fondée sur les droits humains.

Intervention de Briac Deffobis, représentant de L’Union Européenne
Intervention de Briac Deffobis, représentant de L’Union Européenne
intervention de M. Alassoun Sori, Secrétaire général du ministère de l’Eau et de l’assainissement
intervention de M. Alassoun Sori, Secrétaire général du ministère de l’Eau et de l’assainissement
intervention de M. Yongo NIGNAN, directeur pays au Burkina Faso d’Eau Vive Internationale
intervention de M. Yongo NIGNAN, directeur pays au Burkina Faso d’Eau Vive Internationale
Les chefs coutumiers présents à la cérémonie
Les chefs coutumiers présents à la cérémonie
Un cérémonie festive aussi
Un cérémonie festive aussi

Au Burkina Faso, afin d’appuyer sa politique sectorielle Eau/Assainissement et faire progresser l’accès de tous à ces services sociaux en zone rurale, l’Union Européenne alloue des subventions a 7 ONGs (Eau Vive, WaterAid, Welthungerhilfe, SOS Sahel, IRC, OCADES-Caritas et Dakupa). Ces subventions vont permettre aux ONGs, regroupées en consortiums, de développer 3 projets d’assainissement en milieu rural et à promouvoir l’approche fondée sur le respect des droits humains. Ces 3 projets forment un vaste programme qui sera mené en étroite collaboration avec les services déconcentrés de l’État et les communes bénéficiaires des régions du Centre, du Centre-Est du Centre-Ouest et du Centre-Sud.

 

La cérémonie du 19mars, présidée par le Secrétaire général du ministère de l’Eau et de l’assainissement, à rassemblée une délégation de l’Union Européenne, les 7 ONG bénéficiaires des subventions, des représentants des services déconcentrés de l’État et les maires de communes bénéficiaires des régions du Centre, du Centre-Est, du Centre-Ouest et du Centre Sud. Elle a aussi permis d’informer officiellement le public de la signature des contrats de subvention et de donner plus de visibilité sur les différents projets qui vont être mis en œuvre très prochainement.

 

Devant plus de 350 personnes, Briac Deffobis, représentant de L’Union Européenne, a invité les ONG à assurer la bonne mise œuvre des projets en partenariat avec les acteurs locaux. Il a également encouragé les représentants des communautés villageoises de développement (CVD) à saisir les possibilités qui leurs sont offertes pour « rendre leur cadre de vie plus sain ».

 

Yongo NIGNAN directeur pays au Burkina Faso d’Eau Vive Internationale a exprimé la reconnaissance des ONG pour la confiance qui leur est accordée et a réaffirmé leur engagement à tout mettre en œuvre afin de réussir les trois projets. Monsieur NIGNAN, au nom des ONG bénéficiaires, a sollicité la collaboration entre tous en vue de fédérer toutes les énergies pour une mise œuvre efficace des activités.  

 

En clôture des différentes interventions, Alassoun Sori, Secrétaire général du ministère de l’Eau et de l’assainissement et représentant le Ministre du secteur, a témoigné la reconnaissance du gouvernement burkinabè envers l’Union européenne pour ses multiples efforts afin d’améliorer les conditions de vie des populations du Burkina Faso, particulièrement les plus vulnérables. Cette contribution à ces trois projets soutient les efforts de l’État.  M. Sori prend l’engagement d’être aux côtés des ONGs à travers le ministère de l’Eau et de l’assainissement, de ses services déconcentrés et apportera son appui pour le succès des actions entreprises. Il a invité tous les acteurs de ce vaste programme à promouvoir les valeurs de solidarité, de dialogue et d’écoute, convaincu que c’est à ce prix que les défis pour l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement seront relevés.

 

 

QUELQUES REPÈRES SUR LE PROGRAMME

Zone d’intervention :

  • 4 régions (Centre – Centre-Est – Centre-Ouest – Centre-Sud)
  • 45 communes rurales

 Cible

  • 330 000 habitants 

 

Durée

  • 4 ans (décembre 2018 à décembre 2022)

 

Budget

  • 4,5 milliards de Francs CFA

 

Projets

1 – Projet de promotion des mécanismes innovants et durables pour un accès universel à l’assainissement dans onze communes rurales de la région du Centre et du Centre-Sud.

  • ONG partenaires : Eau Vive Internationale (chef de file), IRC et OCADES

 

 

2 – Projet d’assainissement durable et inclusif dans 24 communes rurales de la région du Centre-Est.

  • ONG partenaires : WaterAid (chef de file) et DAKUPA

 

 

3 – Projet d’accélération de l’accès universel et durable à l’assainissement dans dix communes rurales du Centre-Ouest.

  • ONG partenaires : Welthungerhilfe (chef de file), Eau Vive Internationale, SOS Sahel et IRC
À lire aussi
Nous soutenir
Boutique