InternationaleActualités

Burkina Faso : Réunion de cadrage pour un plan communal de développement efficace et maîtrisé.

Mercredi 26 février 2020 à Dori, le, dans le cadre du Programme d’Urgence pour le Sahel (PUS-BF), une réunion de cadrage a réuni des maires, des représentants des services déconcentrés de l’État et des partenaires techniques et financiers. Cette rencontre avait pour objectif de travailler sur le processus d’élaboration des plans communaux de développement (PCD) de 6 communes de la région du Sahel.

Burkina Faso : Réunion de cadrage pour un plan communal de développement efficace et maîtrisé.

Pour la mise en œuvre du PUS-BF, Eau Vive Internationale est mandatée par le Gouvernement du Burkina Faso, avec l’appui de la Commission européenne, afin de consolider la chaîne de la maîtrise d’ouvrage communale dans une trentaine de communes des régions du Nord et du Sahel. Son rôle est d’accompagner ces communes pour des services de l’eau, de l’assainissement et de Santé efficaces et pérennes. Pour réussir cette mission, une rencontre de toutes les parties prenantes de six communes de la région du Sahel burkinabè s’est déroulée le 26 février dernier à Dori.

 

L’équipe d’Eau Vive Internationale au Burkina Faso, les maires de Bani, Seytenga, Sebba, Tankougounadié Titabé et Mansila, des représentants de la Direction régionale de l’économie et de la planification(DREP), du Conseil Régional des Unions du Sahel (CRUS), de la Direction générale du développement territorial (DGDT) et du projet pour la résilience et la croissance économique au Sahel (REGIS-ER) ont travaillés ensemble sur une étape déterminante pour la suite du programme : cadrage et démarrage de l’élaboration des plans communaux de développement.

 

Cette journée de travail a permis aux participants de :

  • Connaître la démarche méthodologique de l’élaboration d’un PCD
  • Présenter les rôles et responsabilités de chaque acteur
  • Recueillir les attentes et les craintes de chaque acteur
  • Amender les fiches de collecte de données du diagnostic
  • Échanger sur les mesures sécuritaires dans chaque commune pour la réussite de la mission.

 

Parmi les innovations majeures dans l’élaboration de ces nouveaux PCD, deux sont à retenir :

  1. La prise en compte de l’Approche fondée sur les droits humains (AFDH) et du genre
  2. L’élaboration d’un plan communal de renforcement de capacité et la mise en place d’un dispositif de suivi-évaluation au niveau communal

 

A l’issue de cette réunion, les communes de Bani, Seytenga, Sebba, Tankougounadié Titabé et Mansila sont sur la voie avec un PCD en cours d’élaboration. Une première étape réussie selon Jean François BAZO, chef d’antenne d’Eau Vive Internationale à Dori, qui n’a pas manqué de remercier l’ensemble des participants pour l’intérêt qu’ils ont porté à la rencontre.

 

 

LOGO PUS-BF corr

 

Programme initié par le Gouvernement burkinabé et financé par l’Union européenne

→ En savoir ici

À lire aussi
Nous soutenir
Boutique