InternationaleActualités

Création de la 1ère « communauté de communes » au Niger !

En janvier 2018, lors de la Journée Intercommunale du canton de Kornaka (Région de Maradi), l’assemblée générale de l’association des communes du canton de Kornaka lançait le processus administratif de création de la première communauté de communes du Niger !

De gauche à droite : 
Ousmane Kouré Jackou, député maire de Kornaka - Issoufou AMANI, d'Eau Vive Internationale au Niger
De gauche à droite : Ousmane Kouré Jackou, député maire de Kornaka - Issoufou AMANI, d'Eau Vive Internationale au Niger
Les maires de communes à l'ouverture de la journée intercommunale du 13 janvier 2018
Les maires de communes à l'ouverture de la journée intercommunale du 13 janvier 2018

C’est l’histoire de 5 communes nigériennes (Kornaka, Adjékoria, Sabon-Machi, Mayara et Dan Goulbi), réunies au sein du canton de Kornaka. Créées en 2004, au moment des premières élections municipales, ces communes ne s’en sont pas tenues là. Appuyées par Eau Vive Internationale, « les 5 », ont souhaité mutualiser leur énergie et leurs moyens et ont créé en 2006 l’Association des Communes du Canton de Kornaka (ACCK)

 

En 2009, une coopération voit le jour entre ces communes nigériennes et 6 communes françaises situées en Normandie (Colombelles, Ifs, Louvigny, Mézidon-Vallée-d’Auge, Castillon-en-Auge et Mondeville). La France est à ce moment elle aussi en réflexion sur le développement de l’intercommunalité et le redécoupage territorial. L’échange entre élus et la consolidation de l’ACCK apparait alors comme un axe évident du programme de coopération, coordonné par Eau Vive Normandie.

 

Cette expérience d’intercommunalité, déjà la première au Niger, a été renforcée en 2016 par les lois et décrets fixant le transfert des compétences hydraulique, de santé, d’éducation et d’environnement aux communes ainsi que le régime juridique de la coopération entre les collectivités du Niger.

 

Intéressés par la démarche, d’autres partenaires, comme la Coopération Suisse, ont soutenu l’ACCK, à travers son programme d’appui aux collectivités territoriales PACT dans la Région de Maradi.

 

Ce goût pour l’innovation est resté bien vif au sein de l’ACCK  et la création d’une communauté de communes en est la plus belle illustration.  Le 13 janvier 2018, le lancement du processus administratif de la création de la communauté de communes a été acté. Les documents officiels ont été remis au Ministère de l’intérieur et de la décentralisation. La communauté de communes sera officielle après décret pris en conseil des ministres sur proposition du ministre en charge de la décentralisation.!

 

 

À lire aussi
Nous soutenir
Boutique