InternationaleActualités

Eau Vive Internationale, chef de file du CCABT, présente son bilan 2017 et passe le relais

Le 4 janvier dernier, dans le cadre de son assemblée générale ordinaire, le Conseil de Concertation pour l’Assainissement de Base au Togo (CCABT) a présenté ses rapports techniques et financiers 2017, validé l’adhésion de nouveaux membres et procédé à l’élection du nouveau chef de file pour l’année 2018.

Quelques participants à l'assemblée générale du CCABT
Quelques participants à l'assemblée générale du CCABT
Assemblée générale du CCABT, un public attentif
Assemblée générale du CCABT, un public attentif
Intervention de Im'rana Sant'Anna - Chef de file sortant du CCABT - Directeur pays d'Eau Vive Internatioanle au Togo
Intervention de Im'rana Sant'Anna - Chef de file sortant du CCABT - Directeur pays d'Eau Vive Internatioanle au Togo
Bilan CCABT 2017 - Conclusions
Bilan CCABT 2017 - Conclusions
Plan d'action et budget prévisionel 2018 du CCABT
Plan d'action et budget prévisionel 2018 du CCABT

Cette assemblée générale a débuté par le mot de bienvenue d’Eau Vive Internationale, Chef de file sortant, et l’allocution d’ouverture du coordonnateur de la Direction de l’Hygiène et de l’Assainissement de Base. Ce dernier a félicité le CCABT pour ses multiples actions et encouragé les membres à maintenir le cap malgré les difficultés qu’ils vont assurément rencontrer.

 

Dans un premier temps, Eau Vive Internationale a présenté le rapport technique annuel dont80% des activités prévues au plan d’actions 2017 ont été réalisées. Ces activités portaient essentiellement sur :

  1. Le renforcement des capacités des membres sur l’ODD6, ses cibles et ses indicateurs de suivi, les stratégies d’interventions dans le secteur Eau/Hygiène/Assainissement(EHA) au Togo, les approches ATPC/PHAST/WASH in School, la veille budgétaire…
  2. Les actions de plaidoyer comme la campagne « Fin de la défécation à l’air libre au Togo, je m’engage »
  3. La célébration des journées mondiales de l’eau, de l’hygiène menstruelle, du lavage des mains et des toilettes. Au cours de ces journées mondiales, le CCABT a sensibilisé les populations sur les bonnes pratiques d’hygiène et d’assainissement.

 

Par ailleurs, en 2017, le CCABT a accru sa collaboration avec les autorités togolaises en charge du secteur EHA et sa visibilité au plan international. Cette ouverture lui a valu une invitation au 6ème atelier d’échange d’expériences et de renforcement des capacités des collectifs africains du secteur de l’eau et de l’assainissement à Cotonou (Bénin)

 

En ce qui concerne le rapport financier,le budget prévu, d’environ 23 000 000 FCFA pour la réalisation du plan d’actions 2017 n’a pas été entièrement couvert. Les activités effectivement réalisées par le CCABT ont coûté environ 13 250 000 FCFA. Ses fonds proviennent de la contribution des membres mais surtout de l’appui de partenaires dont les principaux sont l’Union Européenne, le WSSCC, l’Agence Française de Développement…

 

Pour 2018, un nouveau plan d’actions, estimé à environ 25 000 000 FCFA, a été proposé et adopté par l’assemblée. Il entend mettre l’accent sur le renforcement des capacités des membres, les actions de plaidoyer, une implantation dans les régions du Togo et une visibilité au niveau internationale.

 

Au cours de l’année 2017, de nouveaux membres avaient exprimé leur désir d’adhérer au CCABT. Au cours de cette assemblée générale, les ONG ALAFIA et CONGAT/ICB ont présenté leur demande qui ont été acceptées par les membres actifs. Aujourd’hui le CCABT compte une vingtaine de membres actifs.

 

Telque prévu par ses textes, le CCABT élit chaque année son Chef de file. Pour 2018, l’Agence panafricaine Eau et Assainissement pour l’Afrique (EAA), l’Union des ONG du Togo et Plan International-Togoontprésenté leur candidature. A l’issue des votes, EAA a été élue Chef de file avec près de 85% des suffrages exprimés. Le nouveau Chef de file a remerciéles membres du conseil pour leur confiance et sollicité leur disponibilité à ses côtés afin de mettre en œuvre le plan d’actions 2018 et donner ainsi un coup d’arrêt à la défécation à l’air libre au Togo.

 

Le CCABT est le Conseil de Concertation pour l’Assainissement de Base au Togo qui regroupe les associations, ONG intervenant dans le sous-secteur de l’assainissement de base au Togo. Créé en 2013, il œuvre, en collaboration avec les services techniques, pour la fin de la défécation à l’air libre, l’utilisation d’installations sanitaires améliorées et l’amélioration des pratiques d’hygiène et d’assainissement dans les communautés au Togo.

À lire aussi
Nous soutenir
Boutique