InternationaleActualités

Faire le bilan et renforcer la dynamique des forums nationaux de l’eau

Les 14 et 15 septembre derniers Eau Vive Internationale organisait à Dakar un atelier bilan et réflexion sur les forums nationaux de l’eau en Afrique de l’Ouest. Cet atelier a réuni 25 participants du Bénin, Burkina Faso, Mali, Niger, Sénégal, Togo mais également de la Côte d’Ivoire et de la Guinée-Bissau, parmi lesquels des représentants des Ministères en charge de l’eau et de l’assainissement, des représentants de la société civile, le représentant du Ministère de l’Hydraulique et de l’assainissement du Sénégal, les représentants des 8ème et 9ème Forums Mondiaux de l’Eau, des partenaires techniques et financiers (GIZ).

Faire le bilan et renforcer la dynamique des forums nationaux de l’eau
Faire le bilan et renforcer la dynamique des forums nationaux de l’eau
Faire le bilan et renforcer la dynamique des forums nationaux de l’eau
Faire le bilan et renforcer la dynamique des forums nationaux de l’eau
Faire le bilan et renforcer la dynamique des forums nationaux de l’eau
Faire le bilan et renforcer la dynamique des forums nationaux de l’eau
Faire le bilan et renforcer la dynamique des forums nationaux de l’eau
Faire le bilan et renforcer la dynamique des forums nationaux de l’eau

Ces deux jours de travail ont permis de faire le bilan des 10 forums nationaux de l’eau qui se sont tenus entre 2011 et 2015  dans 6 pays africains (Burkina Faso, Bénin, Mali, Niger, Sénégal, Togo) , et de faire émerger des pistes d’action pour dynamiser et pérenniser les Forums Nationaux de l’Eau.

 

Les échanges ont mis en avant les succès rencontrés lors de ces forum nationaux et leur impact avéré :

  • une participation structurée et représentation multi-acteurs lors des Forums Mondiaux de l’Eau (notamment lors du 6ème FME).
  • une amélioration de la concertation entre les acteurs de l’eau dans les pays.
  • une influence sur les politiques publiques.
  • une forte mobilisation des différents acteurs du secteur et des citoyens.
  • une sensibilisation large du grand public aux enjeux de l’eau et de l’assainissement.

Tout cela a contribué à améliorer les conditions de vie des populations en matière d’accès à l’eau potable, à l’assainissement et à l’hygiène dans les pays.

Dès lors, il est essentiel de renforcer et de pérenniser ces espaces nationaux, non seulement pour dynamiser le dialogue multi-acteurs pour l’eau dans les pays, et ainsi améliorer la gouvernance pour le secteur, mais aussi pour faire entendre la voix des acteurs africains dans les espaces stratégiques pour l’eau au niveau international, au-delà même des Forums Mondiaux de l’Eau.

 

Cela nécessite notamment d’institutionnaliser les forums nationaux de l’eau et leurs comités nationaux d’organisation, d’améliorer leur suivi-évaluation, d’assurer la coordination de ces forums avec les espaces de dialogue pour l’eau déjà existants, de renforcer leur articulation avec les espaces internationaux. Pour ce faire, une feuille de route a été établie lors de l’atelier par les pays, alors que certains ont d’ores et déjà lancé l’organisation de nouveaux Forums Nationaux de l’Eau, en amont du 8ème Forum Mondial de l’Eau (Brasilia, mars 2018).

 

Eau Vive Internationale continuera à apporter son appui aux pays pour renforcer la dynamique des Forums Nationaux de l’Eau et, ainsi, accélérer les progrès pour le secteur de l’eau et de l’assainissement.

 

À lire aussi
Nous soutenir
Boutique