Les médias et les Organisations de la société civile s’imprègnent de la Directive CEDEAO sur les grandes infrastructures hydrauliques
Burkina Faso · Actualités
Les médias et les Organisations de la société civile s’imprègnent de la Directive CEDEAO sur les grandes infrastructures hydrauliques

Mardi 12 septembre 2017, Eau Vive Internationale, avec le soutien de l’Union internationale pour la conservation de la nature et de la Global Water Initiative, organisait à Ouagadougou un atelier sur : « L’impact économique, environnemental et social des barrages et les partages des bénéfices qui en découlent : quels changements sont possibles grâce à l’adoption de la Directive CEDEAO relative au développement d’infrastructures hydrauliques en Afrique de l’Ouest ? ».

Lire l’article
Atelier de bilan et de réflexion des forums nationaux de l’eau
Eau Vive délégation Togo

6 ans d’action

Eau vive encourage l’initiative, la mobilisation et la responsabilité des acteurs locaux dans les processus de développement (eau potable et assainissement, santé, éducation, nutrition,) par un appui financier, technique et organisationnel.

Le Togo, classé 159ème sur 186 pays (Rapport sur le développement humain PNUD2013), a traversé dans les années 1990 une crise qui l’a retardé dans son élan de développement et entrainé une baisse des indicateurs d’accès aux services sociaux de base. Près de 60% de la population vivent en dessous du seuil de pauvreté. En milieu rural, l’indice de pauvreté est très élevé, 3 ménages sur 4 sont pauvres contre 2 sur 5 en milieu urbain.

Togo

Capitale :
Lomé

Superficie :
56.600 km²

Population :
6 191 155
(62.3% vit en zone rural)

Espérance de vie :
63 ans

Mortalité infantile (-5 ans) :
124‰

Accès à une source d’eau améliorée :
61%

Accès à l’assainissement :
11%

 

Notre Intervention
  • La Kozah
  • La Binah
  • Doufelgou
Nous soutenir
Boutique