AssociationAssociation nationale

Le groupe associatif togolais se forme pour créer Eau Vive Togo

En marge des assemblées générales 2016 d’Eau Vive et d’Eau Vive Internationale, les membres du groupe associatif d’Eau Vive au Togo renforcent leurs capacités en vie associative et en plaidoyer.

Tenue les 10 et 11 Mai 2016 à Lomé, la session de formation du groupe associatif composé d’une vingtaine d’adhérents et futurs adhérents a porté sur deux thématiques essentielles que sont, la vie associative et le plaidoyer.

A l’ouverture des des travaux, M. Jean Bosco BAZIE, Directeur général d’Eau Vive a rappelé aux participants :

« cette formation s’inscrit dans une démarche de préparation du groupe associatif à la création future d’une association Eau Vive Togo.

A sa suite, c’est au tour de Mme Eugénie KODJOLO, référente du groupe associatif de relever leur engagement et leur volonté de faire partir de la communauté « Eau Vivienne ». D’où leur satisfaction vis-à-vis de la session de formation qui vise à leur donner les outils et connaissances pour y arriver.

Cette formation a débuté avec la thématique sur la vie associative, animée par M. Lamine BA, Vice-président de l’association Eau Vive Sénégal. Il a via des changes interactifs partagé avec les participants, les fondamentaux et concepts du fait associatif. Définitions des concepts, présentation de l’historique du mouvement associatif notamment au Togo et en France ainsi que les invariants du fait associatif. Il a insisté sur le caractère volontariste de l’engagement associatif et sur le but non lucratif comme principes de base  dans cette première partie. Il a terminé son intervention en donnant quelques pistes pour la création et une meilleure animation d’une association. Il a invité les participants a élaborer un projet associatif qui leur permettra d’avoir un socle pour bâtir une bonne organisation et apporter leur contribution à la vie associative togolaise.

Toujours dans la même thématique, M. Laurent Chabert D’Hières Président d’Eau Vive Internationale, a partagé les 38 années d’expériences  d’Eau Vive. Il a surtout insisté sur les différentes difficultés qui pourraient émailler le parcours d’une association Eau Vive Togo si elle venait à naitre, tout en leur proposons des pistes de solutions pour y faire face. Il les a invité à privilégier les rapports humains comme socle de leur association pour parvenir à des résultats portés par tous.

Le 2e thème de la session de formation a porté sur le plaidoyer. Il a été animé par le Directeur Général d’Eau Vive M Jean Bosco BAZIE. Sous forme participative, il a défini les concepts clés qui interviennent dans le cadre de la conduite d’une action de plaidoyer. Ainsi, des concepts tels que la politique, la démocratie, la citoyenneté,  le pouvoir et l’émancipation ont été passés à la loupe avec les participants. Avec cet exercice, les participants ont pu se rendre compte du caractère important du fait politique dans la vie quotidienne des citoyens et du paradoxe vis-à-vis du désintérêt que les uns et les autres ont à son sujet.  La définition, du concept de plaidoyer et de son importance pour les associations ont permis de comprendre le caractère important de cet outil et moyen pour provoquer le changement. Des éléments pratiques sur le processus d’élaboration et de conduite de plaidoyer ont aussi été abordés pour donner les rudiments aux futurs adhérents d’Eau Vive Togo. Cela, dans une optique de contribuer à l’amélioration des politiques et pratiques au profit du bien-être des populations.

Cette session de formation a été très enrichissante et a surtout permis d’aider la future Eau Vive Togo à se mettre en place de façon efficace.

Association
Nous soutenir
Boutique