AccueilFinanceAssuranceComment souscrire à l'assurance pour une trottinette électrique ?

Comment souscrire à l’assurance pour une trottinette électrique ?

Le marché des trottinettes électriques connaît un grand succès depuis plusieurs années. La plupart des usagers apprécient leur liberté et leur côté pratique, mais il faut tout de même adopter les bons réflexes pour rouler en toute sécurité ! En effet, comme pour tout véhicule motorisé, l’usager est responsable de son comportement et doit prendre certaines mesures afin d’éviter des problèmes.

La première chose à faire avant d’utiliser sa trottinette électrique est donc de souscrire à une assurance qui assurera la protection et la garantie nécessaires en cas de problème. Cet article vous expliquera comment trouver la bonne couverture et quels tarifs appliquer pour votre assurance trottinette électrique.

Pourquoi la souscription à une assurance est-elle nécessaire ?

Les trottinettes électriques étant considérées comme des véhicules motorisés, l’usager est tenu responsable des accidents qu’il peut causer. De ce fait, une assurance est nécessaire pour être protégé en cas d’accident ou d’incidents. L’assurance trottinette électrique permet de couvrir les frais engendrés en cas de sinistres et/ou de blessures corporelles et matérielles causées par l’utilisation de la trottinette.

La législation européenne impose notamment aux usagers de disposer d’une responsabilité civile. Il s’agit d’une assurance obligatoire permettant de couvrir les dommages que vous pouvez provoquer involontairement à autrui (personne physique/morale) au cours de vos déplacements. Elle se souscrit facilement et permet de protéger tous les usagers de la trottinette ainsi que les tiers.

Quelle est la meilleure couverture pour ma trottinette ?

Bien que les assurances proposent des différents types de couverture, certains contrats offrent des options spécifiques pour la trottinette électrique. Les formules de base incluent généralement :

  • La responsabilité civile ;
  • L’assistance et le remorquage ;
  • La protection juridique ;
  • Une protection contre le vol et la vandalisme ;
  • Une indemnisation en cas de bris de glace.

Certains contrats proposent également des options plus avancées telles que l’allongement de la durée de validité du contrat, la modification des clauses relatives à la franchise et la possibilité d’ajouter un conducteur supplémentaire. Une fois ces points précisés et la couverture choisie, il ne reste plus qu’à fixer le montant de la prime et à signer le contrat.

Quels sont les critères à prendre en compte pour le calcul du tarif ?

Le prix d’un contrat d’assurance trottinette électrique varie selon différents critères :

  1. La puissance de la trottinette : plus celle-ci sera puissante, plus l’assurance sera chère.
  2. Le lieu d’utilisation : si vous utilisez fréquemment des routes publiques, ce sera plus coûteux.
  3. Le profil du conducteur : si vous avez un bon dossier routier et que vous n’avez pas eu d’accidents ou de sinistres, votre assurance sera moins chère.
  4. Le type de couverture : si vous optez pour une couverture plus complète, vous devrez payer plus cher.
  5. Le montant de la Franchise : plus elle est élevée, plus la prime sera basse.

Gardez à l’esprit que le tarif peut varier selon la compagnie d’assurance et le type de contrat choisi. Il est donc important de comparer les offres afin de trouver la meilleure couverture pour votre trottinette électrique.

Avant de prendre la route avec votre trottinette électrique, il est indispensable de souscrire à une assurance. Afin de bénéficier d’une bonne couverture et d’un tarif intéressant, il est recommandé de comparer les différentes formules disponibles sur le marché. N’oubliez pas que si vous disposez d’une responsabilité civile, vous serez bien protégé en cas d’accident et/ou de sinistres.

Partager

Nos publications

Continuer à lire
D'autres articles