Entretien d’un bateau avant l’hiver : quelles dépenses faut-il prévoir ?

0
74
peinture entretien bateau

Si posséder un bateau est souvent signe d’aisance financière, cela rime également avec beaucoup d’entretien. Ceci est encore plus valable lorsque vous devez préparer votre bateau à affronter l’hiver qui s’annonce. Sans un entretien complet, les conditions météorologiques peuvent endommager tant l’intérieur que l’extérieur de l’appareil. L’entretien peut alors représenter une dépense considérable. En effet, il faut prévoir à la fois le nettoyage, les réparations, les éventuels frais de stockage, etc. Si vous êtes propriétaires d’un bateau, voici donc ce que vous coûtera l’entretien de votre engin pour l’hiver.

Réparations et entretien spécialisé

L’entretien d’un bateau avant l’hiver permet de le rendre plus résistant et prêt à la navigation, une fois cette période passée. À cet effet, plusieurs points doivent être considérés. Le matériel de sécurité et de navigation doit avant tout être examiné. Vous devez vous assurer que chaque objet est toujours en bon état. Si certains de ces équipements sont déjà défectueux, vous devez intégrer l’achat de nouveaux matériels dans votre budget.

Si vous avez un voilier, l’entretien et la révision des voiles font partie des points les plus importants. En outre, un entretien complet doit être apporté au moteur et aux systèmes électriques ou mécaniques. Cela intègre aussi bien la vidange des huiles, la révision des moteurs, que le rechargement ou le remplacement des batteries ainsi que la réparation des hélices. Il peut alors être nécessaire de vous procurer des produits ou des dispositifs adaptés.

Nous vous conseillons de faire appel à des professionnels pour vous aider dans l’entretien de votre bateau. N’oubliez pas que votre engin vous a coûté un certain prix. Il est donc nécessaire de lui assurer un soin de qualité pour en garantir la longévité. Concernant la coque, les réparations à faire peuvent être plus importantes si vous naviguez beaucoup. Dans ce cas, les soins apportés à cette partie pourraient constituer la dépense principale. Vous devez généralement procéder à un carénage pour les parties immergées du bateau. En outre, l’application d’un antifouling sur la coque est une étape essentielle.

Ce produit permet en effet d’ajouter une couche protectrice sur votre engin. Il est très fréquent de constater la présence d’organismes aquatiques sur la coque. L’antifouling vient alors former une barrière pour éviter que ces espèces s’accrochent à votre bateau et l’endommagent. Sachez que le choix de votre peinture dépend de différents facteurs tels que votre type de bateau et le type d’hivernage que vous choisissez. En général, le prix d’une peinture antifouling pour bateau peut varier de quelques dizaines d’euros à plus d’une centaine d’euros.

peinture antifouling entretien coque bateau

Les frais de stockage et d’amarrage

Une fois votre bateau remis à neuf, vous devez envisager la meilleure solution pour son stockage. Différentes solutions sont à votre portée pour préserver votre bateau avant le froid hivernal. On parle d’hivernage à flots et d’hivernage à sec. Dans un cas comme dans l’autre, cela engendre des coûts. Un stockage dans un port est l’idéal si vous utilisez souvent votre bateau.

Notons que les coûts d’amarrage varient alors selon l’endroit où sera stocké l’engin. Sachez aussi qu’en fonction de la taille de votre bateau, les frais seront plus ou moins élevés. Nous vous recommandons donc de vous renseigner sur le prix des places au port. Si vous venez d’acheter votre bateau, il est possible que votre vendeur vous ait déjà réservé une place dans un port.

D’autre part, si vous ne naviguez que rarement, un stockage à sec, dans un espace dédié, fera l’affaire. À cet effet, vous devez prévoir différentes dépenses. La sortie de votre bateau, mais aussi sa remise à l’eau et le coût de la location du hangar de stockage en sont quelques-unes. Vous aurez éventuellement à intégrer les frais de transport du bateau (si vous ne pouvez vous en occuper personnellement) qui dépendent entre autres de la distance à parcourir.

Nous vous suggérons de vous informer sur les coûts, auprès des entreprises spécialisées dans ces prestations. Enfin, pour une protection totale de l’engin, vous aurez à investir dans une bâche de protection. Cela représente un bien léger investissement, en comparaison des dépenses à faire si vous omettez de couvrir le bateau.

Il convient de préciser que les frais de réparations et d’entretien peuvent être considérablement réduits, si vous choisissez de vous occuper personnellement de certaines tâches. De même, et comme nous l’avons déjà mentionné, ces frais peuvent être très variables selon la taille de votre engin et la fréquence de son utilisation.

Un autre point, non moins important à évoquer, est celui de l’assurance du bateau. Pensez à vous renseigner sur les garanties et leur coût. Enfin, gardez à l’esprit que des dépenses exceptionnelles peuvent survenir. Laissez donc une marge pour celles-ci au moment de fixer un budget.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here