Comprendre les différences entre le street art et l’art contemporain

0
200
street art

Le monde de l’art est en perpétuelle évolution et, au fil du temps, de nouveaux mouvements et tendances émergent pour exprimer la créativité des artistes et traduire leur vision du monde. Parmi ces courants artistiques, on distingue notamment le street art et l’art contemporain. Bien qu’ils puissent parfois sembler similaires à première vue, ils possèdent leurs propres spécificités et caractéristiques qui les différencient l’un de l’autre.

Origines et contexte historique

Street art : un mouvement né dans la rue

Le street art, également connu sous le nom d’art urbain, trouve ses origines dans les années 1960-1970 avec l’apparition des premiers graffitis sur les murs des villes américaines. Ce mouvement artistique s’est développé principalement dans les quartiers défavorisés, où les jeunes cherchaient à s’échapper de la précarité et du manque de perspectives en donnant libre cours à leur créativité. Au fil du temps, il s’est étendu à d’autres formes d’expression telles que les pochoirs, les stickers, les installations ou encore les fresques murales monumentales.

Art contemporain : une évolution continuelle de l’art moderne

L’art contemporain, quant à lui, se situe dans la continuité de l’art moderne et regroupe toutes les œuvres réalisées depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale jusqu’à nos jours. Il englobe une grande diversité de styles, de techniques et de médiums, incluant la peinture, la sculpture, la photographie, la vidéo, le dessin, la performance ou encore les installations. L’art contemporain se caractérise également par sa volonté de questionner, de déconstruire et de repousser les limites artistiques établies.

Les lieux d’exposition et de création

Le street art, un art public et accessible

Une des principales différences entre le street art et l’art contemporain réside dans les lieux d’exposition et de création des œuvres. Le street art est avant tout un art public qui s’expose directement dans la rue, sur les murs, les trottoirs, les poteaux, les panneaux de signalisation, etc. De ce fait, il est très accessible et permet à tous, indifféremment de leur âge, de leur niveau d’éducation ou de leur statut social, d’entrer en contact avec l’art et de se forger leur propre opinion.

L’art contemporain, présent principalement dans les institutions culturelles

En revanche, l’art contemporain trouve généralement sa place au sein des institutions culturelles telles que les galeries, les musées, les centres d’art ou encore les foires internationales. Bien que certains artistes contemporains investissent également l’espace public, leurs œuvres demeurent souvent moins accessibles que celles des street artists, tant du point de vue géographique que conceptuel. La compréhension et l’appréciation de l’art contemporain requièrent parfois une certaine connaissance de l’histoire de l’art ou un regard averti pour saisir les enjeux et les références sous-jacentes.

Les techniques et les supports utilisés

Le street art, une diversité de formes et de médiums

Malgré ses origines dans le graffiti, le street art englobe aujourd’hui une variété de techniques et de supports qui vont bien au-delà de la simple bombe de peinture. Parmi les méthodes les plus courantes, on peut citer :

  • Le pochoir, qui consiste à découper un motif dans un support rigide et à peindre à travers les vides ainsi créés;
  • Les stickers, qui sont des autocollants imprimés ou dessinés puis apposés sur différentes surfaces urbaines;
  • Les installations, qui peuvent prendre des formes diverses et inclure des objets trouvés, recyclés ou détournés;
  • La mosaïque, qui utilise des fragments de matériaux colorés pour créer des images ou des motifs complexes.

L’art contemporain, une multitude d’expressions artistiques

L’art contemporain se caractérise également par sa grande pluralité de techniques et de supports. Il n’est pas rare de voir des artistes contemporains explorer et combiner plusieurs médiums ou disciplines, tels que :

  • La peinture, avec des œuvres réalisées à l’huile, à l’acrylique, à l’aquarelle ou encore au pastel;
  • La sculpture, qui peut être modelée, taillée, assemblée ou encore moulée;
  • La photographie, numérique ou argentique, en noir et blanc ou en couleur;
  • La vidéo, qui peut inclure des films, des documentaires ou des installations multimédias;
  • Le dessin, sous toutes ses formes et sur différents supports (papier, toile, mur, etc.);
  • La performance, qui met en scène l’artiste lui-même ou d’autres personnes dans un acte créatif éphémère.

Bien que le street art et l’art contemporain partagent certaines similitudes et puissent parfois se croiser, ils demeurent deux mouvements artistiques distincts aux caractéristiques propres.

Le street art est avant tout un art public, accessible et ancré dans la réalité urbaine, tandis que l’art contemporain embrasse une diversité d’expressions et s’inscrit davantage dans les institutions culturelles. Chacun a sa place et contribue, à sa manière, à enrichir le paysage artistique et à susciter la réflexion sur notre monde et notre société.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here