AccueilAdministratifNégociationL'art de la négociation

L’art de la négociation

Le monde ne serait-il pas différent si tout le monde partageait votre point de vue ? Et si tout le monde se pliait automatiquement à vos moindres caprices, idées et émotions ? Parce que la réalité n’est pas comme ça, il serait sage d’apprendre à négocier.

De nombreuses personnes pensent que les discussions doivent être « tout ou rien », avec un gagnant et un perdant. Le contraire ne pourrait être plus éloigné de la vérité. Si obtenir ce que vous voulez est clairement le but de la négociation, les meilleures affaires (celles qui restent) combinent les termes et les idées des deux parties.

Qu’est-ce qu’une négociation, précisément ?

La négociation est une technique de résolution des désaccords. Il s’agit d’une méthode permettant de parvenir à un compromis ou à un accord tout en évitant les conflits et les désaccords.

Les individus souhaitent naturellement obtenir la meilleure conclusion possible pour leur position dans chaque débat (ou peut-être pour une organisation qu’ils représentent). Les valeurs de justice, de bénéfice mutuel et de préservation d’une connexion, en revanche, sont essentielles à une fin réussie.

Dans plusieurs cas, certains types de négociation sont utilisés dans :

  • les conflits sur le lieu de travail ;
  • les affaires internationales ;
  • les relations à la maison ;
  • le système judiciaire ;
  • le gouvernement.

Les capacités générales de l’art de négociation, quant à elles, peuvent être apprises et utilisées dans une variété de situations.

Les méthodes de négociation qui fonctionnent le mieux

Il peut être bénéfique de suivre certaines tactiques pour apprendre l’art de la négociation afin de parvenir à une bonne conclusion. Voici ce que vous devez prendre en compte :

la négociation est un processus continu

De bons résultats de négociation sont la conséquence de bonnes relations, qui doivent être construites au fil du temps. Par conséquent, les excellents négociateurs sont toujours à l’affût des moyens d’améliorer la connexion humaine de renforcer leur position. Dans certaines circonstances, l’issue de la négociation est déjà connue avant que les parties ne se rencontrent pour en discuter.

Considérez-le bien

De nombreux négociateurs se sous-estiment parce qu’ils ne reconnaissent pas correctement le pouvoir qu’ils possèdent. Vous avez plus de pouvoir que vous ne le croyez dans la plupart des situations de négociation.

Vous devez penser que l’autre partie a besoin de ce que vous apportez à la table autant que vous souhaitez une négociation réussie. Veillez également à ce que votre positivisme transparaisse tout au long de la discussion. Lorsque vous interagissez avec l’autre personne, soyez conscient du ton de votre voix et de votre langage corporel non verbal.

Préparez

On ne saurait trop insister sur l’importance de l’information dans les négociations. Renseignez-vous sur les antécédents de l’autre partie, ses problèmes antérieurs et toute question sensible. Plus vous aurez d’informations sur la situation de l’autre partie, plus vous serez prêt à négocier. La pratique est l’aspect le plus crucial de la préparation ! La négociation est comme le karaté. Pour s’exécuter correctement, vous devez vous entraîner.

Créez de la valeur en vous exprimant clairement

Ce point est crucial, car c’est ce qui distingue les bons négociateurs des maîtres. Vous brillerez lorsque vous aurez une forte conviction dans ce que vous défendez. Maîtrisez l’art d’exprimer vos pensées et vos idées de manière à ce que les autres reconnaissent leur valeur. Voici comment bien le faire :

  • lorsque vous exprimez un problème, soyez direct. Expliquez clairement ce que l’on attend de vous. Discutez de la manière de le mettre en pratique ;
  • ne vous contentez pas de parler de ce qui doit être fait ; faites-le vraiment. Discutez des ramifications de votre solution, y compris de la manière dont elle profitera à l’autre partie.

Envisagez les meilleurs et les pires scénarios

Si les choses ne vont pas dans votre sens, ne vous énervez pas. C’est une bonne idée de réévaluer toutes vos positions et de revenir à la table dans ces situations. Dans la plupart des cas, si vous connaissez les attentes les plus fortes et les plus faibles de chaque partie, vous pouvez généralement trouver un terrain d’entente dans les zones de chevauchement.

Partager

Nos publications

Continuer à lire
D'autres articles

De quelle façon analyser le marché des fournisseurs ?

Un client représente une personne qui achète un produit...

Exemple d’un plan de communication

Un plan de communication représente la concrétisation d'une stratégie...

Comment négocier son prêt immobilier ?

Avant d'obtenir un prêt hypothécaire, plusieurs étapes doivent être...

Tous les secrets d’une négociation salariale réussie

La rémunération est la base de tout travail fourni,...

Tout ce qu’il faut savoir sur les procédures concurrentielles avec négociation

En cas de passation d'un marché public, l'appel à...

Comment négocier un prix ?

De nos jours, la négociation de prix est devenue...

Tout savoir sur la communication marketing

La communication marketing est l'un des piliers de toute...

Comment devenir un bon négociateur ?

La stratégie de négociation est une série d'opérations mise...