InternationaleActualités

Burkina Faso – La commune de Béré à l’école de Zorgho

Du 04 au 06 novembre 2019, Eau Vive Internationale a conduit une délégation de la commune de Béré (élus locaux et municipaux, membres de l’association des usagers de l’eau et du comité communal de l’eau) à Zorgho. Ce voyage, financé par Charity Water, a permis aux deux communes de nouer des relations et de partager leurs expériences en matière de gestion de l’eau et de l’assainissement. Cette mission Entre dans le cadre de la phase 2 du projet « BEREau » dont l’objectif est de renfoncer la gouvernance du service communale Eau/Assainissement à Béré.

Arrivée à Zorgho de la délégation de Béré
Arrivée à Zorgho de la délégation de Béré
Accueil de la délégation de Béré par Monsieur le Maire de Zorgho
Accueil de la délégation de Béré par Monsieur le Maire de Zorgho
Visite du château d'eau de Zorgho
Visite du château d'eau de Zorgho
Échange de la délégation avec les membres de l'association des usagers de l'eau du village de Taga
Échange de la délégation avec les membres de l'association des usagers de l'eau du village de Taga
La délégation de Béré et les membres de l’association des usagers de l'eau du village de Zempasgo posent pour la photo de famille
La délégation de Béré et les membres de l’association des usagers de l'eau du village de Zempasgo posent pour la photo de famille

Depuis 2014 l’équipe d’Eau Vive au Burkina Faso, avec l’appui financier de l’association française GESTM, accompagne la mise en œuvre d’un projet « BEREau » afin d’améliorer l’accès des populations de Béré à l’eau potable et à l’assainissement. Ce projet, qui aujourd’hui est dans sa seconde phase, a un volet spécifique sur la formation et la sensibilisation des élus locaux, des représentants des associations des usagers (AUE) et des comités communaux de l’eau (CCEau). Dans ce cadre Eau Vive Internationale, avec l’appui financier de Charity Water, a organisé ce voyage d’étude et d’échange d’expériences à Zorgho, commune de la région du Plateau Centrale.

.

 

Au titre des activités, la délégation de Béré a rencontré la municipalité et les maintenanciers de Zorgho, mais aussi les représentants de l’AUE des villages de Taga et Zempasgo. Sur place, elle a visité le château d’eau d’un quartier non loti de Zorgho. Avec les différents acteurs impliqués dans la gestion du service Eau/Assainissement, les échanges ont porté sur la gouvernance au niveau communal, la gestion des pompes à motricité humaine au niveau des villages et le paiement du service de l’eau par les usagers.

 

Le choix de ce voyage s’est porté sur Zorgho car cette commune est un véritable cas d’école.  Cette commune enregistre un résultat significatif en terme de réhabilitation et de réalisation de forages et de latrines. Son engagement et sa compétence en matière de maîtrise d’ouvrage communale a été reconnu et couronné en 2017 à Boromo par le prix Hama Arba Diallo du leadership pour l’eau et l’assainissement.

 

Monsieur Allassane Soudré, 1er adjoint au maire de Zorgho, a accueilli la délégation de Béré et s’est dit honoré par sa présence. Il a marqué ses 48h de séjour par son accompagnement et sa disponibilité sans faille.

 

Monsieur Sogné Harouna, président CCEau de Béré a quant à lui retenu deux points clés :

« …premièrement, il faut considérer les structures d’eau comme étant des structures apolitiques. Deuxièmement, il faut une transparence dans la gestion des ressources financières… »

 

Monsieur Henry Kouka, 1er adjoint au maire de Béré, a remercié Eau Vive Internationale et les partenaires qui leur ont permis de bénéficier de l’expérience de la commune de Zorgho :

« A partir de ces échanges, nous nous sommes rendus compte que par rapport à la gestion des AUE dans la commune de Béré, il y a des insuffisances. Nous allons appliquer ce que nous avons acquis comme bonne pratique dans les villages afin que les choses marchent ».

 

Aux termes de ces deux jours d’échanges, des relations étroites se sont nouées entre les deux communes et les résultats escomptés ont été largement atteints.  Les représentants de Béré ont renforcé leurs connaissances en matière de réforme générale du secteur de l’eau. Ils ont trouvé des solutions possibles pour palier leurs difficultés liées à la mise en œuvre des projets, pour maintenir de bonnes relations entre les différents acteurs ou encore pour une bonne gestion des AEP.

.

 

Rendez-vous très prochainement sur notre site pour suivre la prochaine mission d’échanges de représentants de Béré à Lâ-Toden et Bagaré, communes de la région Nord du pays.

À lire aussi
Nous soutenir
Boutique