TogoActualités

Togo : Des élèves garants de l’hygiène au sein de leur école

Les enfants, sont de formidables influenceurs auprès de leurs camarades et de leurs familles. Conscient de cette force, dans le cadre du projet Kara’ WASH, Eau Vive appuie certains de ces jeunes volontaires pour qu’ils soient en mesure de faire la promotion de l’hygiène et de l’assainissement dans leurs écoles et au-delà.

Togo : Des élèves garants de l’hygiène au sein de leur école

Dans les écoles de la zone du projet Kara’WASH, des comités de santé scolairesont mis en place. Ils sont composés d’une vingtaine d’élèves du CE1 au CM1, autant de filles que de garçons, élus par l’ensemble des écoliers.

 

Pour que ces jeunes élus jouent pleinement leur rôle d’ambassadeur des bonnes pratiques d’hygiène dans leurs établissements, Eau Vive a organisé du 26 au 30 décembre 2017 une formation à leur endroit. Durant 4 jours, 245 jeunes membres de ces comités, venus de 12 écoles primaires des préfectures de la Binah et de la Kozah, ont été informés et formés sur leurs rôles et leurs responsabilités pour faire progresser leurs écoles en matière d’hygiène. Pendant cette formation, ils se sont imprégnés du fonctionnement des installations sanitaires de type ECOSAN et ont appris à utiliser les outils PHAST, spécialement adaptés aux enfants (approche Epe) pour transmettre les bons gestes à leurs camarades de classe mais aussi dans leurs familles.  Ces jeunes ambassadeurs ont la responsabilité d’organiser des actions de promotion de l’hygiène, de veiller au bon fonctionnement des ouvrages et d’alerter leurs enseignants en cas de dysfonctionnement. Ils ont été également initiés à la mise en place d’ouvrages tels que les lave-mains, les urinoirs, …

 

Comment sont réparties les responsabilités au sein du comité de santé scolaire ?

Dans chaque comité, pour chacun des postes clés(points d’eau, postes d’eau potable, urinoirs, propreté corporelle et vestimentaire des écoliers, denrées alimentaires, latrines et lave-mains, propreté de l’environnement scolaire),une fille et un garçonsont désignés responsables. Les majors de classe leur viennent en appui. Les membres de ces comités jouent leur rôle sous la responsabilité des enseignants et des conseillers, eux-mêmes formés à la promotion d’hygiène.

 

 

Le projet Kara’ WASH est financé à 70.53% par l’Union Européenne et à 29.47% par Eau Vive Internationale. Il est mis en œuvre dans 25 villages de la région de la Kara au Togo par Eau Vive et les associations locales AJT, CAP-EJR et PADES.

À lire aussi
Nous soutenir
Boutique